fbpx

Identité du genre et orientation sexuelle

Identité du genre et orientation sexuelle

La distinction entre identité et orientation sexuelle n’est pas toujours faite ce qui peut prêter à confusion.

Ainsi, avant de procéder plus loin, il est nécessaire de différencier :

1- L’identité sexuelle est définie à la naissance par les organes génitaux mais n’a pas de lien avec l’identité du genre et s’il correspond ou non au sexe biologique d’une personne. L’identité du genre peut ne pas être alignée à l’identité sexuelle de la personne.

  • Un cisgenre est une personne pour qui son sexe biologique correspond à son genre.
  • Un transgenre est une personne pour qui son sexe biologique diffère de son genre.
  • Un non-binaire est une personne qui ne s’identifie ni à son sexe biologique ni au sexe opposé. Elle se situe au-delà des normes binaires du masculin et du féminin.

2- L’orientation sexuelle  qui correspond au mode constant d’attirance sexuelle d’une personne. Il existe plusieurs modes :

  • Hétérosexualité : le mode d’attirance sexuelle est porté uniquement et exclusivement sur les personnes de sexe opposé.
  • Homosexualité : le mode d’attirance sexuelle est porté uniquement et exclusivement sur les personnes de même sexe.
  • Bisexualité : le mode d’attirance sexuelle est porté sur les personnes de même sexe et de sexe différent.
  • Asexualité : il s’agit de l’absence d’attirance ou d’inclinaison sexuelle. La personne peut éprouver des sentiments romantiques et s’attacher, mais elle n’éprouve pas d’attirance de nature sexuelle.
  • Pansexualité : Le mode d’attirance sexuelle est indifférencié, il est porté sur des personnes de tout sexe et de tout genre.

Les personnes dont l’identité du genre et/ou l’orientation, sexuelle sortent des coutumes religieuses et socioculturelles peuvent être jugées, marginalisées voire rejetées et harcelées.

Le processus psychologique qui se déroule lors de la prise de conscience de l’orientation sexuelle ou de l’identité du genre peut s’accompagner de doutes ou de conflits psychologiques voire même être vécu de manière traumatique si la personne ne bénéficie pas du support nécessaire de son entourage.

Ces personnes ne sont pas « malades mentalement », une orientation ou une identité sexuelle différente n’est ni un choix ni une pathologie.

Un entourage qui juge, qui maltraite et qui rejette peut rendre encore plus ardu le vécu authentique d’une personne dont l’orientation ou l’identité ne s’inscrit pas dans les traditions jugées « normales ».

Un suivi psychologique peut être bénéfique pour apporter un espace de soutien, de non jugement, de bienveillance et surtout d’écoute à la personne et l’aider à comprendre ses sentiments l’accompagner dans son processus d’acceptation, surtout dans une société conservatrice telle que la nôtre.

Il est important de rappeler que le suivi psychologique chez PsyPhone.ma se fait de manière totalement confidentielle. Les psychologues de PSYPHONE sont là pour vous écouter et vous aider à comprendre vos questionnements éventuels sur votre identité ou votre orientation, ils mettent à votre disposition un espace sécurisé où vous êtes libres de vous confier.

Add Your Comment

Des questions ?

Consultez notre FAQ

D’autres questions ? envoyez-nous un message