fbpx

Dépendance Affective

Dépendance Affective

Dans le cas d’une relation, on peut parler de dépendance affective quand l’estime de soi d’une personne est dépendante de l’opinion de son partenaire. La personne n’existe que dans le regard de l’autre. Cette dernière peut avoir l’impression de devoir faire quelque chose pour pouvoir susciter ou encore mériter l’attention de son partenaire. Elle se sent redevable et en fait toujours plus pour son conjoint.

Un autre signe qui peut indiquer une dépendance affective est le fait que même si on change de partenaire, le scénario semble se répéter.

Il peut aussi être difficile de mettre un terme à la relation. D’une part car le sentiment d’amour est présent et intrinsèquement lié au sentiment de dépendance chez la personne, et d’autre part car l’idée d’être seul(e) génère trop d’angoisse.

Il est cependant nécessaire de ne pas confondre dépendance affective et attachement : Le besoin d’attachement est naturel, normal et sain. Il n’y a rien de pathologique à vouloir aimer et être aimé. Les besoins affectifs sont parmi les besoins fondamentaux. L’attachement est essentiel à la santé mentale et physique.

La dépendance affective trouve ses racines dans l’enfance. Un enfant qui manque de reconnaissance, d’attention, d’affection ou qui a un parent qui a tendance à être distant, froid ou absent est plus susceptible de développer une carence affective. Son estime de soi est alors liée voire dépendante du regard d’autrui.

Dans le contexte relationnel, l’angoisse à l’idée d’être seul(e), la peur de l’abandon et un manque quasi-total de confiance en soi sont en jeu.

Du côté du conjoint, il est difficile de combler la carence de la personne dépendante « Je ne m’aime pas, aime-moi ». C’est une lourde commande.

Le  travail thérapeutique, à l’aide d’un psychologue clinicien, va alors consister en un travail de prise de conscience avant tout. Car comme toute dépendance, il difficile d’admettre qu’il existe un problème. Il s’agira ensuite d’apprendre à reconnaître les schémas qui se répètent et qui caractérisent les relations de la personne dépendante, et cela exige introspection et réflexion.

Quelques signes indicateurs de la dépendance affective

1- Avoir du mal à prendre des décisions sans les conseils ou la validation d’un tiers.

2- Compter sur d’autres (conjoint, famille, amis) pour assumer les responsabilités dans les domaines importants de sa vie (revenus, gestion administrative, santé, organisation domestique…).

3- Craindre et éviter tout désaccord avec son interlocuteur (peur des conflits, d’être rejeté, exclu).

4- Avoir du mal à démarrer des projets ou à faire les choses par soi-même.

5- Se sentir anxieux ou complètement détendu quand on est seul, à la pensée de l’être.

6- Se rendre spontanément responsable de ce qui ne va pas (dans le domaine privé ou professionnel).

7- Se sentir obligé de satisfaire les demandes et besoins d’autrui.

8- Avoir vraiment besoin de l’approbation et du réconfort des autres.

9- Être incapable de poser et de défendre ses propres limites.

Les psychologues de Psyphone sont là  pour vous accompagner vous pouvez les contacter au 0529 045 656 ou consulter le site www.psyphone.ma

Add Your Comment

Des questions ?

Consultez notre FAQ

D’autres questions ? envoyez-nous un message